Politique

Niger-Bénin : Mahamadou Issoufou s’agace d’Hama Amadou auprès de Patrice Talon

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 03 juillet 2019 à 15h35
Hama Amadou (Niger), ancien Premier ministre, élu président de l'Assemblée nationale en avril 2011.  À Paris le 13 janvier 2014.

Hama Amadou (Niger), ancien Premier ministre, élu président de l'Assemblée nationale en avril 2011. À Paris le 13 janvier 2014. © Vincent Fournier/JA

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a fait savoir à Patrice Talon qu’il souhaitait l’extradition de l’opposant Hama Amadou, qui vit en exil entre Paris et Cotonou.

Depuis 2016, l’opposant nigérien Hama Amadou vit en exil entre Paris et Cotonou (avec l’accord de Patrice Talon). Le président béninois lui a personnellement demandé de ne faire aucune déclaration publique hostile aux autorités nigériennes, sous peine d’être expulsé, et en a informé son pair, Mahamadou Issoufou.
Or, lors d’un passage à Istanbul à la fin de mai, Amadou ne s’est pas privé de critiquer le gouvernement de son pays. Issoufou a exprimé son incompréhension à Talon et lui a fait savoir qu’il souhaitait l’extradition de l’opposant. Sans effet pour l’instant.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte