Économie

Rwanda : le pays bientôt classé dans la catégorie des revenus intermédiaires ?

Kigali, au Rwanda (photo d'illustration). © Vincent Fournier/Jeune Afrique

Grâce à des investissements publics massifs et à des choix stratégiques, Kigali se libère progressivement de la dépendance aux aides extérieures, tout en continuant d’afficher une forte croissance. De quoi se hisser dans le groupe des pays à revenu intermédiaire ?

L’Éthiopie croît plus vite, Maurice est plus développée, mais c’est le Rwanda qui attire en Afrique tous les compliments. Malgré les vents contraires venus des marchés et malgré son enclavement géographique, sa croissance, déjà forte, poursuit sa progression à un rythme soutenu de + 6,1 % en 2017, + 8,6 % en 2018 (bien plus que les 7,2 % prévus), et vraisemblablement d’encore + 7,8 % en 2019, selon le FMI.

Tous les paramètres s’améliorent : déficit budgétaire en baisse, balance commerciale en progrès (grâce à la dynamique des exportations), inflation contenue entre 3 % et 5 %, investissements étrangers et tourisme en hausse, dette stabilisée.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte