Politique

Congo-Brazzaville : le pasteur Ntumi bientôt de retour en politique ?

Frédéric Bintsamou, alias le pasteur Ntumi, en décembre 2008 dans le Pool. © Vincent Fournier/J.A.

Retranché dans le Pool, Frédéric Bintsamou, alias le pasteur Ntumi, pourrait s’engager dans de nouvelles batailles électorales après son retour à Brazzaville. Sa réinsertion est au cœur de négociations avec les autorités.

Depuis la signature de l’accord de paix du 23 décembre 2017, Frédéric Bintsamou, alias le pasteur Ntumi, est retranché dans le village de Mihete, dans le Pool (Congo). Bien que son parti, le Conseil national des républicains (CNR), ait été de nouveau autorisé, à la fin d’avril, après trois ans d’interdiction, Bintsamou reste discret.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte