Environnement

[Chronique] De la Tchéquie au Rwanda : le voyage de cinq rhinocéros noirs

© L'œil de Glez

Le 25 juin, le parc de l’Akagera, au Rwanda, a accueilli cinq rhinocéros noirs en provenance du parc de Dvur Králové, en Tchéquie.

Nés et élevés en Europe, ces trois femelles et ces deux mâles, âgés de 2 à 9 ans, appartiennent à la variété orientale de l’espèce, dont il ne reste plus que 1 000 individus dans le monde, menacés par le braconnage. Ce projet est le fruit d’un accord conclu entre le Rwanda, l’ONG African Parks et l’European Association of Zoos and Aquaria.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte