Musique

Rema, jeune prodige de l’afrobeats

Rema revient de nouveau à la fin de juillet avec un nouvel EP de cinq tubes en puissance : Bad Commando. © DR

La star montante de l’afrobeats a seulement 18 ans. Né dans une famille chrétienne, Rema fait ses premiers pas de chanteur à l’église, puis dans un groupe d’étudiants… avant d’être repéré par le frère de Don Jazzy et d’être signé chez Mavin Records. On le compare déjà à Wizkid.

« Je respecte Wizkid et tous les autres artistes géniaux qui m’ont précédé dans l’industrie musicale, nous glisse-t-il. Ils ont influencé et encouragé la jeunesse, cela m’inspire. […] Je veux juste faire la même chose à ma manière. » Les quelques titres qu’il a mis en ligne sont presque tous devenus des tubes : « Dumebi » et « Iron Man » atteignent chacun plus de 1 million de vues sur YouTube…

J’ai été rappeur hard-core, j’ai commencé à chanter il n’y a pas si longtemps. Mon esprit est comme un hall où les mélodies discutent entre elles

« Toutes les étapes de ma carrière ont conduit à ce que vous entendez aujourd’hui, souligne-t-il. J’ai été rappeur hard-core, j’ai commencé à chanter il n’y a pas si longtemps. […] Mon esprit est comme un hall où les mélodies discutent entre elles. » Et d’autres chansons, déjà terminées, devraient venir consolider rapidement la popularité de la météorite : « Mes morceaux sont enregistrés des mois avant leur sortie », prévient le « kid ».

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte