Politique

Niger : comment Mohamed Bazoum se prépare pour la présidentielle 2021

Le ministre nigérien de l’Intérieur. © Vincent Fournier/Jeune Afrique

Le ministre de l'Intérieur, candidat du parti de Mahamadou Issoufou pour la présidentielle 2021, a deux axes stratégiques : mettre le parti en ordre de marche et apparaître comme le successeur naturel de l'actuel président nigérien.

Désigné par le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS, au pouvoir) pour concourir sous ses couleurs à la présidentielle de 2021, Mohamed Bazoum mobilise ses troupes. Premier objectif : mettre le parti, qu’il préside, en ordre de marche, et s’assurer le soutien d’un bureau national dont une fraction lui aurait, il y a encore quelques mois, préféré Hassoumi Massaoudou, l’ex-ministre des Finances.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte