Entreprises & marchés

Djibouti : Kadra Abdi Douksieh et Emely Ahmed Araita, deux pionnières en affaires

Kadra Abdi Douksieh (à g.) et Emely Ahmed Araita. © Montage JA

L’une excelle dans les nouvelles technologies, l’autre dans la mode. Toutes deux incarnent la stratégie de diversification de Djibouti.

• Kadra Abdi Douksieh, une patronne 2.0

Le métier de boulanger mène décidément à tout, même à Djibouti. Dès l’âge de 9 ans, Kadra Abdi Douksieh a commencé à vendre les pains pétris par son père. Jusqu’à « développer une vraie expertise entrepreneuriale », estime-t-elle. À 42 ans, elle se trouve à la tête de plusieurs compagnies à Djibouti, où elle est rentrée en 2005 après avoir étudié en Tunisie, puis en France, où elle s’est spécialisée dans l’e-commerce.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte