Energie

Sénégal : le conflit SDE-Suez devant la Cour suprême

Réservé aux abonnés | | Par
Installation de la Sénégalaise des Eaux (SDE)

Installation de la Sénégalaise des Eaux (SDE) © Eranove

La Sénégalaise des eaux (SDE) a annoncé, le 17 juin, qu’elle allait saisir la plus haute instance judiciaire du pays. La filiale du français Eranove conteste l’attribution à Suez, en octobre 2018, du marché de la distribution d’eau dans le pays, remis en concurrence l’an dernier.

Concessionnaire de ce contrat depuis 1996, la SDE estime avoir fait l’offre financière la « moins-disante », face aux français Suez et Veolia. En février, l’appel de la SDE devant le Comité de règlement des différends de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) contre la victoire (temporaire) de Suez avait été validé, entraînant un nouvel examen des offres.

Finalement, le contrat a été à nouveau attribué à Suez en avril. Un nouvel appel devant l’ARMP a été déclaré infructueux, à la fin de mai, d’où le recours annoncé devant la Cour suprême.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer