Politique

RDC : Martin Fayulu à l’origine du retrait des élus Lamuka du Parlement

C’est Martin Fayulu, candidat malheureux de la coalition Lamuka à la présidentielle du 30 décembre, qui a eu l’idée de suspendre la participation des élus de la coalition au Parlement, après l’invalidation de l’élection de plusieurs d’entre eux.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 juin 2019 à 15:52

Martin Fayulu, lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le 8 janvier 2019. © AP/SIPA/Jerome Delay

La Cour constitutionnelle ayant invalidé l’élection de 23 de ses députés, la coalition Lamuka a suspendu la participation de ses élus au Parlement. Surprise : ce n’est pas Moïse Katumbi, le coordonnateur de Lamuka, qui l’a annoncé le 12 juin, mais son allié, Martin Fayulu.
Tenant d’une opposition radicale, il est en effet à l’origine de cette idée. Après l’avoir approuvé, Katumbi et Jean-Pierre Bemba l’ont laissé communiquer. Jusque-là partisan d’une opposition « républicaine », Katumbi a voulu ainsi faire passer le message qu’il pourrait, à l’avenir, se montrer moins conciliant.