Dossier

Cet article est issu du dossier «Franc CFA : ce qui doit changer»

Voir tout le sommaire
Économie

Franc CFA – Dominique Strauss-Kahn : « Le système actuel doit être sérieusement dépoussiéré »

Interview de Dominique Strauss-Kahn, à la Rotonde Montparnasse, Paris le 22 mai 2019.© Vincent Fournier/JA © Vincent Fournier/JA

Un an après la publication d'une étude très critiquée sur le franc CFA, l’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn met en avant la nécessité pour les Africains de retrouver la maîtrise de leur monnaie.

Prudence ! Tel semble être le maître mot de Dominique Strauss-Kahn lorsqu’il reçoit Jeune Afrique dans une célèbre brasserie parisienne par un bel après-midi de printemps. Il y a un an, l’ancien ministre français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie publiait, via Parnasse International, son cabinet de conseil, une étude intitulée « Zone franc. Pour une émancipation au bénéfice de tous ».

Ce document d’une trentaine de pages préconise douze pistes pour réformer la coopération monétaire entre la France et quatorze pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale. Ce qui n’a pas manqué de susciter des critiques. Celles notamment de Kako Nubukpo, l’ancien ministre togolais de la Prospective, qui salue certes le « louable travail d’économiste universitaire » de l’ex-directeur général du FMI, mais lui reproche aussi de définir « les modalités de sauvetage de l’influence française en

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte