Cabinet d'avocats

Avocats d’affaires : le panafricain Asafo vise les premières places

Pascal Agboyibor (Togo), avocat d'affaires, associé gérant au cabinet Orrick, à Radio France Internationale (RFI), le 06.12.2016. © Vincent Fournier/JA © Vincent Fournier/Jeune Afrique-R

Pendant dix ans, Pascal Agboyibor a incarné la réussite de la firme américaine Orrick sur le continent. Après sa rupture brutale avec son ancienne maison, annoncée en mars,

Classé numéro un ou deux de trois derniers palmarès Jeune Afrique des avocats d’affaires les plus influents en Afrique, le Togolais Pascal Agboyibor est l’une des stars du milieu. Il aurait engrangé 24 millions de dollars d’honoraires en 2018.

Désormais, il défend ses propres couleurs au sein du cabinet Asafo & Co, qu’il vient de créer. La rupture brutale avec son ancienne maison annoncée en mars n’a pour l’heure fait l’objet d’aucune explication détaillée. Et pour l’avocat interrogé par JA, l’heure n’est pas aux révélations mais au développement de son nouveau projet.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte