Politique

Soudan : après la répression sanglante, Abdel Fattah al-Burhane sur le fil du rasoir

Le chef du Conseil militaire de transition a présenté ses excuses et s’est dit prêt à négocier. © EPA/MAXPPP

Depuis que les militaires soudanais ont tiré sur les manifestants le 3 juin, faisant une centaine de morts, le patron de la junte, Abdel Fattah al-Burhane, qui bénéficie du soutien des Égyptiens et des Saoudiens, est dans le collimateur de l’Union africaine.

Les Soudanais ont pour la plupart découvert son visage le 12 avril. Alors que, depuis des semaines, des milliers de personnes campent sur la place dite al-Qiyadah, à Khartoum, pour exiger la démocratie, le lieutenant général Abdel Fattah al-Burhane prend ce jour-là la tête du Conseil militaire de transition (CMT), qui a été mis en place après la chute du président Omar el-Béchir. Les manifestants applaudissent à l’annonce de la nomination de ce haut gradé très discret. N’appelaient-ils pas, depuis le début du mois, les militaires à les rejoindre ?

Il faut dire que Burhane paraît avoir des arguments. Nommé en début d’année à l’inspection générale de l’armée, le sexagénaire n’est pas un pilier de l’ancien régime. Contrairement à Aoud Ibn Awf, qui a dirigé le CMT pendant quelques heures avant de lui céder la place, il n’a jamais été sanctionné par Washington.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte