Dossier

Cet article est issu du dossier «Changement d’horizon au Togo»

Voir tout le sommaire
Politique économique

[Infographie] Togo : les trois axes du Plan national du développement

Le chef de l’État (à dr.), le 5 avril, à Tsévié (Zio), lors du lancement d’une campagne de vulgarisation du PND.

Le chef de l’État (à dr.), le 5 avril, à Tsévié (Zio), lors du lancement d’une campagne de vulgarisation du PND. © PRÉSIDENCE TOGOLAISE

Le Plan national de développement (PND) 2018-2022, présenté en mars par l’exécutif, est fondé sur les résultats de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (Scape) menée par le gouvernement de 2013 à 2017.

Son objectif global est de transformer structurellement l’économie afin que le pays installe une croissance forte, durable, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être social. Soit, d’ici à 2022 : une croissance du PIB de 7,6 % (au lieu de 4,9 % en 2018), générant au moins 500 000 emplois directs, permettant de réduire l’incidence de la pauvreté monétaire à 44,6 % de la population et de faire progresser l’indice de développement humain de plus de 14 %.


>>> À LIRE – Dossier – Togo : la sortie de crise, c’est par où ?


Coût total du plan : 4 622 milliards de F CFA (plus de 7 milliards d’euros), dont 2 999 milliards financés par le secteur privé et 1 623 milliards par l’État. Il repose sur 3 axes stratégiques, autour desquels s’articulent des projets prioritaires.

• AXE 1

Mise en place d’un hub logistique et d’un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

Projets phares : dédoublement de la RN1 (corridor Lomé – Ouagadougou), plateforme logistique multiservice d’Atakpamé, port sec de Cinkassé, mise en valeur des infrastructures aéroportuaires, construction d’un centre de conférences moderne.

AXE 2

Développement de pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.

Projets phares : agropoles de Kara et de Vo-Zio, parc industriel d’Adétikopé, zone économique spéciale du Port autonome de Lomé (PAL), transformation des phosphates.

• AXE 3

Consolidation du développement social et renforcement des mécanismes d’inclusion.

Projets phares : création de cités modernes en zones urbaines et semi-urbaines, aménagement de 10 villes secondaires, électrification rurale (projet Cizo), accompagnement des femmes et des jeunes entrepreneurs vers l’autonomie.

JA3048_p94

 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte