Transport maritime

Cameroun : menace sur le processus de l’appel d’offres portuaire de Douala

Moteurs centrale à gaz de Kribi (Cameroun), débarquement au PAD. A Douala, le 05 janvier 2012. Photo de Patrick Dongo © Patrick DONGO pour JA

Alors que le vainqueur de l'appel d'offres pour le renouvellement de la concession du terminal à conteneurs de Douala doit être révélé le 18 juin, Bolloré et APMT, les précédents concessionnaires, pourraient demander le report, voire l'annulation, du processus dont ils ont été écartés.

Le torchon continue de brûler entre la direction du Port autonome de Douala (PAD) et Douala International Terminal (DIT).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte