Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : effervescence générale à l'approche de la présidentielle de 2020»

Voir tout le sommaire
Football

Côte d’Ivoire : la football académie de Souleymane Cissé

Souleymane Cissé officie aujourd’hui aux Girondins de Bordeaux. © DR

Reconverti dans la formation et le recrutement, l’ex-attaquant ivoirien Souleymane Cissé fait désormais partie des meilleurs dénicheurs de talents de l’Hexagone.

À 41 ans, l’ex-attaquant ivoirien a réussi sa mue. Fin janvier, Souleymane Cissé a été nommé directeur du nouveau département technique du club des Girondins de Bordeaux. Sa nouvelle mission est de conseiller le centre de formation et l’équipe première, en particulier pour détecter les talents et valider les recrutements.

Un rôle clé dans le cadre du renouveau bordelais souhaité par les nouveaux dirigeants du club, les fonds américains General American Capital Partners (GACP) et King Street, propriétaires depuis novembre 2018.

Carrière

Natif de Bouna, en pays zanzan (nord-est de la Côte d’Ivoire), Souleymane Cissé fait ses premiers pas en tant que joueur professionnel au milieu des années 1990 à Dijon, en France. Il passe ensuite par le Portugal – Sporting Portugal (1998-1999) –, puis par l’Allemagne – Werder Brême et Hanovre 96 (1999-2001) –, avant de rejoindre le club français Croix-de-Savoie (2003-2009) – rebaptisé Évian-Thonon-Gaillard (ETG) en 2009.

Des blessures récurrentes le contraignent à prendre sa retraite en juillet 2009. Il s’oriente alors vers la formation et la détection de nouveaux cracks. S’il n’a pas eu la flamboyante carrière d’attaquant de son compatriote Didier Drogba, il excellera dans cette nouvelle fonction.

Kylian Mbappé serre la main de son coach Didier Deschamp lors du match gagné de la France face à l'Argentine en 8e de finale du Mondial 2018 en Russie. © David Vincent/AP/SIPA

« Tonton » de Kylian Mbappé

Après six saisons passées en Haute-Savoie en tant que joueur, il fonde et dirige le centre de formation d’ETG. Il devient ensuite entraîneur de l’équipe réserve monégasque, où évolue un certain Kylian Mbappé.

De son passage en équipe première monégasque jusqu’à la signature de son premier contrat professionnel, Souleymane Cissé joue un grand rôle dans l’éclosion du jeune prodige, qui l’appelle « Tonton ».


>>> À LIRE  – Interview – Barthélémy Gaillard : « Chacun rêve d’être le nouveau Drogba »


À Monaco, le coach contribue à la formation d’autres espoirs, tels que Thomas Lémar, devenu champion du monde 2018 avec l’équipe de France (milieu offensif à l’Atlético de Madrid), son compatriote Abdou Diallo (Borussia Dortmund), le Franco-Malien Almamy Touré (Eintracht Francfort) ou encore le Portugais Bernardo Sylva (Manchester City). Mais, en raison de désaccords avec le nouveau directeur du centre de formation de Monaco, Bernard Reuzeau (arrivé en 2017), le technicien ne sera pas reconduit pour la saison 2018-2019.

Fondateur du Racing d’Abidjan

Au moment où il a pris sa retraite de joueur, en 2009, Souleymane Cissé a également créé le Racing Club d’Abidjan (RCA), un centre de formation qui s’est depuis transformé en club.

Le RCA, qui a un partenariat avec le club français de l’OGC Nice, fait désormais partie du top 5 ivoirien : il a rejoint la Ligue 1 pour la saison 2018-2019 et, dès cette première participation, est parvenu à titiller les clubs historiques de la capitale, comme l’ASEC Mimosas, le Stade d’Abidjan ou encore l’Africa Sports.

Lire les autres articles du dossier

«Côte d'Ivoire : effervescence générale à l'approche de la présidentielle de 2020»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte