Diplomatie

Crise anglophone au Cameroun : à Washington, Elie Smith défend l’ouverture d’un dialogue

Des policiers camerounais à Yaoundé, en 2005 (photo d'illustration).

Des policiers camerounais à Yaoundé, en 2005 (photo d'illustration). © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

En visite aux États-Unis, Elie Smith a défendu auprès d’un responsable américain l’ouverture d’un dialogue sur la crise anglophone qui secoue le Cameroun.

Elie Smith, coordinateur de l’Anglophone General Conference, initiative des leaders religieux pour l’ouverture d’un dialogue sur la crise au Cameroun, a rencontré à Washington le républicain Jim Risch, président de la commission des affaires étrangères du Sénat, le 17 mai.


>>> À LIRE – Crise anglophone au Cameroun : quels acteurs pour quel dialogue ?


La discussion a porté sur l’avenir de ce dialogue ainsi que sur l’utilisation de la Brigade d’intervention rapide dans la région, que les États-Unis équipent et aident à former.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte