Politique

Crise anglophone au Cameroun : à Washington, Elie Smith défend l’ouverture d’un dialogue

En visite aux États-Unis, Elie Smith a défendu auprès d’un responsable américain l’ouverture d’un dialogue sur la crise anglophone qui secoue le Cameroun.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 31 mai 2019 à 13:24

Des policiers camerounais à Yaoundé, en 2005 (photo d’illustration). © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Elie Smith, coordinateur de l’Anglophone General Conference, initiative des leaders religieux pour l’ouverture d’un dialogue sur la crise au Cameroun, a rencontré à Washington le républicain Jim Risch, président de la commission des affaires étrangères du Sénat, le 17 mai.


>>> À LIRE – Crise anglophone au Cameroun : quels acteurs pour quel dialogue ?


La discussion a porté sur l’avenir de ce dialogue ainsi que sur l’utilisation de la Brigade d’intervention rapide dans la région, que les États-Unis équipent et aident à former.