Politique

Côte d’Ivoire : le PDCI à l’heure de la clarification

Fin mai, Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé qu’il ralliait le parti unifié.

Fin mai, Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé qu’il ralliait le parti unifié. © Issam Zejly pour JA

Depuis qu’il a décidé de faire cavalier seul en refusant d’intégrer le parti unifié, le PDCI a perdu plusieurs de ses hauts cadres, dont certains avaient des visées présidentielles.

C’est notamment le cas du vice-président, Daniel Kablan Duncan, du secrétaire général de la présidence, Patrick Achi, ou encore des ministres Alain-Richard Donwahi et Jean-Claude Kouassi. Ils seront bientôt rejoints par Jeannot Ahoussou-Kouadio (68 ans), une figure du pays baoulé.

Le président du Sénat avait jusque-là maintenu sa fidélité à Henri Konan Bédié et n’avait rejoint ni la dissidence du PDCI-Renaissance, de Kablan Duncan, ni le mouvement Sur les traces d’Houphouët-­Boigny, de Kobenan Kouassi Adjoumani, le ministre des Ressources halieutiques.

Charles Konan Banny a beau n’avoir jamais exercé de mandat local, il est très influent chez les baoulés et se poserait bien en recours si Bédié renonçait

Décidé il y a plusieurs semaines, le passage d’Ahoussou-Kouadio au RHDP sera officialisé le 2 juin, à l’occasion d’une cérémonie organisée dans son fief de Didiévi. « Bédié n’en voulait pas comme candidat, ni à la présidence ni à la vice-présidence », explique l’un de ses proches.

Les regards sont maintenant tournés vers Charles Diby Koffi (61 ans), influent lui aussi chez les Baoulés. Le président du Conseil économique et social a intégré les instances du RHDP, mais il était absent à son congrès constitutif et garde stratégiquement le silence. Marié à la nièce de Bédié, l’ancien ministre des Affaires étrangères n’a pour le moment pas été sanctionné par le PDCI, dont il demeure l’un des 27 vice-présidents. Doté d’un important réseau à l’international (il est notamment proche de Christine Lagarde, la patronne du FMI), Diby a longtemps eu les faveurs de Bédié et a été l’un des financiers du parti. Fin mai, Jeannot Ahoussou-Kouadio a annoncé qu’il ralliait le parti unifié.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte