Energie

Égypte : Elsewedy Electric, la diversification sans frein

Le siège social de la compagnie, au/Caire. © DR/EL SEWEDY

Deux ans après le choc de la dévaluation de la livre égyptienne, la stratégie du fabricant de câbles Elsewedy Electric paie.

Le 28 janvier 2019, lors de la visite du président français, Emmanuel Macron, au Caire, les flashs crépitent. Sur la photo, le directeur des relations internationales d’Elsewedy Electric signe un accord avec le PDG français de Montagne et Neige Développement Group (MND Group), Xavier Gallot-Lavallée, « particulièrement fier » de nouer une nouvelle alliance avec le leader des câbles en Afrique et au Moyen-Orient, qui exporte dans près de 110 pays.

Elsewedy Electric a vu dans cette PME spécialiste des câbles téléphériques qui emploie près de 400 personnes une opportunité de créer de nouveaux marchés dans le transport par câble. Une technologie qui a de quoi séduire de nombreuses villes en pleine expansion dans la région et qui manquent encore de transports collectifs. Alors atteindra-t-on un jour le plateau des pyramides de Gizeh en remontée mécanique ?

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte