Succes stories

Saloua Karkri Belkeziz (GFI Afrique) : « Il faut former les profils et les retenir »

Par  | 

Propulsée à la tête des opérations africaines de GFI, cette spécialiste du domaine digital milite pour un renforcement des compétences.

Au Maroc, Saloua Karkri Belkeziz se distingue par la diversité de son parcours : entrepreneuse, patronne de la filiale du français GFI Informatique, présidente de la fédération des technologies de l’information (Apebi)… Le 1er janvier 2019, GFI l’a propulsée présidente de ses activités africaines.

Via ses filiales au Maroc, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Tunisie, le groupe de 18 000 salariés basé à Saint-Ouen (près de Paris) réalise 25 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le continent. Et ce spécialiste d’intégration progiciel, d’ingénierie applicative ou de conseil en système d’information y nourrit d’autres ambitions. Un poste sur mesure pour la Marocaine. « Le réseau, la notoriété et le savoir-faire que j’ai pu accumuler ont été jugés déterminants », note-t-elle.

Acquistion et Maroc Digital 2020

Employant plus de 700 salariés au Maroc, en Tunisie, en Côte d’Ivoire et en

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte