Dossier

Cet article est issu du dossier «Ces pionniers de l'entreprise 4.0»

Voir tout le sommaire
Conso & Distribution

Achraf Chaari (Magasin général) : « Le marketing de masse est dépassé »

Le polytechnicien de 33 ans a été recruté par le groupe Bayahi en 2010. Ici à Tunis, le 3/avril. © Ons Abid pour ja

L'ingénieur tunisien Achraf Chaari met en musique la stratégie « big data » du grand distributeur Magasin général. Un art de manier les données qui fait grimper les ventes.

Ne pas se fier aux apparences. Prenez Achraf Chaari : 33 ans, diplômé de l’École polytechnique de Tunisie, sneakers tendance aux pieds et anglicismes 2.0 à la bouche. On l’imagine devant un ordinateur, développant l’application mobile du futur dans un espace de cotravail de Tunis. Perdu. C’est dans une salle de réunion anonyme nichée dans un bâtiment froid qui fleure bon les années 1970 que le jeune père de famille s’ingénie à s’assurer que les rayons ne sont pas vides et que les clients affluent dans les allées des grandes surfaces de Magasin général.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte