Dossier

Cet article est issu du dossier «Ces pionniers de l'entreprise 4.0»

Voir tout le sommaire
Nouvelles technologies

Nabi Issa Coulibaly : « Au Burkina, La Poste fait son virage numérique »

Le directeur général est en fonction depuis août/2017. © olympia de maismont pour ja

En orchestrant la digitalisation des services pour toucher encore plus de clients, le patron de La Poste burkinabè, Nabi Issa Coulibaly, révolutionne la structure.

En attendant de pouvoir, courant 2020, lancer les activités de banque postale, Nabi Issa Coulibaly, 37 ans, aux commandes de La Poste du Burkina Faso depuis 2017, sait que l’avenir de la société se joue sur le front de la technologie. « Nous avons raté deux carrefours – l’un financier, l’autre mobile – de la révolution dans les affaires en Afrique. Nos produits sont menacés par les banques et les opérateurs privés de transfert d’argent. Il nous faut saisir les opportunités du numérique », assure Nabi Issa Coulibaly.

Diplômé en finances actuarielles par l’Institut national de statistique et d’économie appliquée de Rabat, l’ex-collaborateur d’Ecobank multiplie les projets pour intégrer le numérique. Objectifs : rapprocher les produits du client et donc créer davantage de revenus.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte