Dossier

Cet article est issu du dossier «Finance : en attendant la reprise»

Voir tout le sommaire
Finance

Finance : Atlas Mara renforce son contrôle sur Union Bank of Nigeria

Réservé aux abonnés | | Par
Au siège d’Union Bank of Nigeria.

Au siège d’Union Bank of Nigeria. © G.DUBOURTHOUMIEU pour JA

Pour financer son expansion dans le capital de Union Bank of Nigeria (UBN) et maintenir la conformité de ses indicateurs financiers avec les ratios prudentiels réglementaires (ratio en deçà duquel une banque est insolvable), Atlas Mara avait annoncé le 20 juin 2017 son intention de lever 200 millions de dollars à travers une augmentation de capital.

Trois semaines après cette annonce, le 14 juillet 2017, l’assemblée générale des actionnaires ratifiait, avec près de 90 % des votes, la transaction qui allait ouvrir le capital à Fairfax Africa en émettant 100 millions de dollars d’obligations convertibles en actions.

La transaction avait abouti à un pourcentage de contrôle initial de Fairfax de 42 %. Pour la seconde moitié, 30 % du montant allaient être attribués à Fairfax, et 70 % des fonds ont été proposés aux actionnaires existants avec, toutefois, une décote de 10 % par rapport au cours de l’action en Bourse.

Atlas Mara contrôle 48 % d’UBN

Après l’augmentation de capital, Atlas Mara allait relever son pourcentage de contrôle dans UBN à 44 % en acquérant une participation additionnelle de 13,4 % qui était détenue par Clermont Capital, le fonds d’investissement connu précédemment sous le nom de Richard Chandler Corporation. À la suite d’une augmentation de capital effectuée par UBN le 28 décembre 2017, et pour laquelle Atlas Mara a exercé son droit de préemption, le pourcentage de contrôle s’élevait à 48 % du total des actions.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte