Communication & Médias

Côte d’Ivoire, une libéralisation sous contrôle

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 21 mai 2019 à 12h51
Fabrice Sawegnon, PDG de Voodoo Group et conseiller en communication du chef de l’État, lance Life TV.

Fabrice Sawegnon, PDG de Voodoo Group et conseiller en communication du chef de l’État, lance Life TV. © BRUNO LEVY pour JA

Seul pays d’Afrique de l’Ouest à n’avoir pas libéralisé son secteur audiovisuel, la Côte d’Ivoire va réparer cette anomalie à l’occasion de l’adoption de la TNT.

Quatre nouvelles chaînes locales concurrenceront trois antennes publiques, dont RTI 3, créée pour l’occasion. Life TV, de Fabrice Sawegnon, conseiller en communication du chef de l’État et patron de Voodoo Group, la Nouvelle Chaîne ivoirienne (NCI), lancée par Cheick Yvhane, le directeur général de Radio Nostalgie, dont Loïc Folloroux, le beau-fils du président, est actionnaire, ainsi qu’A+ Ivoire, déclinaison de la chaîne A+, proposée par Canal+. Enfin Info 7, première chaîne d’information en continu du pays, dirigée par Jean-Philippe Kaboré, fils d’Henriette Diabaté, qui est à la tête du RDR, le parti présidentiel.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte