Politique

RDC : Honoré Ngbanda, l’ex-chef des renseignements de Mobutu, bientôt de retour ?

Parmi les signes de décrispation politique les plus visibles depuis l’investiture de Félix Tshisekedi, en janvier dernier, le retour des opposants en exil est l’un des plus visible. Après Sindika Dokolo et Moïse Katumbi, ce sera bientôt au tour d’Antipas Mbusa Nyamwisi. Honoré Ngbanda sera-t-il le prochain sur la liste ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 20:54

Honore Ngbanda, ex chef des renseignements de Mobutu. © DR

Félix Tshisekedi souhaitant faire de la Fête de l’indépendance, le 30 juin, une journée de réconciliation nationale, plusieurs personnalités en exil s’apprêtent à rentrer au pays, à l’instar de Sindika Dokolo, arrivé à Kinshasa en mai.

François Beya en médiateur

L’ex-chef de guerre Antipas Mbusa Nyamwisi, membre de la coalition Lamuka (opposition), a déjà reçu son passeport, comme il l’a affirmé à Jeune Afrique le 17 mai. « Je programme mon retour avant le 30 juin, j’ai déjà mon passeport », a-t-il assuré, certifiant par ailleurs avoir obtenu « la garantie de l’autorité suprême », le président Félix Tshisekedi, de n’être « ni arrêté, ni traqué » à son retour.

Selon nos sources à la présidence, Honoré Ngbanda, qui se trouve actuellement en Europe, recevra le sien d’ici peu. L’ex-chef des renseignements de Mobutu – entre 1985 et 1990 – aurait abordé ce sujet avec François Beya, le conseiller sécurité du président.


>>> À LIRE – RDC : que devient Honoré Ngbanda, l’ex-chef des renseignements de Mobutu ?


Par ailleurs, après celui de Moïse Katumbi, accuilli à Lubumbashi par une foule en liesse, lundi 20 mai, le retour de Jean-Pierre Bemba est également annoncé.