BTP & Infrastructures

BTP : Inoussa Kanazoé accélère l’industrialisation de Cim Metal

Usine Cimfaso © Cimfaso

Après son propre pays et la Côte d’Ivoire, le Burkinabè Inoussa Kanazoé, fondateur de Cim Metal, s’attaque au marché malien. Objectif : faire de son groupe le leader du secteur en Afrique de l’Ouest.

Encouragé par la percée de Cimfaso dans son pays et principal marché, le consortium burkinabè Cim Metal Group multiplie les projets cimentiers pour devenir numéro un en Afrique de l’Ouest francophone. Une casquette d’industriel qui confirme l’ancrage du self-made-man Inoussa Kanazoé dans les affaires. Le très discret patron de Cim Metal Group, qui a fait ses armes dans l’importation de ciment à partir des années 1990, poursuit la transformation de son groupe en un acteur industriel de premier plan.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte