Communication & Médias

TNT : une exception sénégalaise nommée Excaf

L’état a confié à Excaf, dirigé par Sidy Diagne, la construction des sites émetteurs. © Clément Tardif pour JA

Le Sénégal a confié en 2014 le dossier du passage à la TNT à la société locale Excaf, en échange de la commercialisation en exclusivité d’un bouquet payant pour au moins dix ans.

Au sommet de l’immeuble le plus haut de Dakar, huit employés surveillent jour et nuit la diffusion de dix-sept chaînes locales de la TNT gratuite et une cinquantaine de chaînes étrangères qui composent l’offre payante. Le signal doit couvrir l’ensemble du pays d’ici à juin 2020 grâce à la construction de vingt-cinq sites émetteurs.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte