Politique

[Édito] John Bolton, un homme dangereux

Par

Béchir Ben Yahmed a fondé Jeune Afrique le 17 octobre 1960 à Tunis. Il est président-directeur général du groupe Jeune Afrique.

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, fin avril 2019 à Washington. © Evan Vucci/AP/SIPA

John Bolton. S’il n’a pas encore retenu votre attention, regardez sa photo et sa moustache blanche atypique : vous ne les oublierez pas !

Il occupe depuis un an auprès de Donald Trump, au sous-sol de la Maison-Blanche, les vastes bureaux du conseiller à la sécurité nationale. Ses prédécesseurs les plus célèbres ont pour noms Walt Rostow (auprès du président Lyndon B. Johnson), Henry Kissinger (auprès de Richard Nixon) et Condoleezza Rice (auprès de George W. Bush).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte