Justice

Gabon : Magloire Ngambia estime qu’il aurait déjà dû quitter la prison de Libreville

L’ex-ministre gabonais Magloire Ngambia est incarcéré depuis début 2017 dans le cadre de l’opération anticorruption Mamba. © YouTube/Africanews

Depuis la prison de Libreville, l’ancien ministre gabonais Magloire Ngambia, incarcéré depuis 2017 dans le cadre de l’opération anticorruption Mamba, estime que sa détention provisoire aurait dû prendre fin au plus tard le 9 janvier 2019.

Détenu depuis le 10 janvier 2017 pour des faits de corruption présumée, l’ex-ministre Magloire Ngambia se trouve toujours à la prison de Libreville. Me Alicia Ondo a demandé à plusieurs reprises sa libération, dans l’attente d’un procès qui devait s’ouvrir le 13 mars mais qui a été reporté sine die.


>>> À LIRE – Gabon : Magloire Ngambia dans la gueule du Mamba


Bien que toutes ses requêtes aient été rejetées, Ngambia n’abandonne pas la partie. Il estime que sa détention provisoire aurait dû prendre fin au plus tard le 9 janvier, puisque, selon le droit gabonais, celle-ci ne peut excéder deux ans.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte