Politique

RDC : qui Kalev Mutond visait-il vraiment ?

Kalev Mutond, ex-patron de l’Agence nationale de renseignements. © john bompengo

Selon nos informations, Kalev Mutond, l’ancien chef de l’Agence nationale de renseignements (ANR) de Joseph Kabila, visait notamment l’opposant et homme d’affaires Moïse Katumbi dans son communiqué publié le 8 mai. Mais pas seulement.

Kalev Mutond, l’ancien chef de l’Agence nationale de renseignements (ANR) de Joseph Kabila, a publié, le 8 mai, un communiqué menaçant, de manière à peine voilée, « [ses] anciens camarades [qui étalent] sur la place publique, avec arrogance et haine, leur traîtrise à l’endroit de celui grâce à qui […] ils ont pu faire quelque chemin ».

Selon nos informations, il visait notamment l’opposant et homme d’affaires Moïse Katumbi, qui, dans une interview à France 24 et RFI deux jours plus tôt, avait accusé Kabila d’avoir « trahi la Constitution », le « peuple congolais », et « tué » dans « l’est du Congo, à Béni et dans les deux Kasaïs ».


>>> À LIRE – RDC : Moïse Katumbi annonce son retour à Lubumbashi le 20 mai


Mais Mutond, qui voit toujours régulièrement Kabila, a voulu aussi avertir tous les proches de Kabila qui seraient tentés de se retourner contre lui, et prévenir toute défection d’élus du Front commun pour le Congo (FCC).

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte