Politique

RDC : qui Kalev Mutond visait-il vraiment ?

Selon nos informations, Kalev Mutond, l’ancien chef de l’Agence nationale de renseignements (ANR) de Joseph Kabila, visait notamment l’opposant et homme d’affaires Moïse Katumbi dans son communiqué publié le 8 mai. Mais pas seulement.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 13 mai 2019 à 13:07

Kalev Mutond, ex-patron de l’Agence nationale de renseignements. © john bompengo

Kalev Mutond, l’ancien chef de l’Agence nationale de renseignements (ANR) de Joseph Kabila, a publié, le 8 mai, un communiqué menaçant, de manière à peine voilée, « [ses] anciens camarades [qui étalent] sur la place publique, avec arrogance et haine, leur traîtrise à l’endroit de celui grâce à qui […] ils ont pu faire quelque chemin ».

Selon nos informations, il visait notamment l’opposant et homme d’affaires Moïse Katumbi, qui, dans une interview à France 24 et RFI deux jours plus tôt, avait accusé Kabila d’avoir « trahi la Constitution », le « peuple congolais », et « tué » dans « l’est du Congo, à Béni et dans les deux Kasaïs ».


>>> À LIRE – RDC : Moïse Katumbi annonce son retour à Lubumbashi le 20 mai


Mais Mutond, qui voit toujours régulièrement Kabila, a voulu aussi avertir tous les proches de Kabila qui seraient tentés de se retourner contre lui, et prévenir toute défection d’élus du Front commun pour le Congo (FCC).