Politique

RDC-France : Jean-Yves Le Drian bientôt à Kinshasa pour relancer la coopération bilatérale

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 15 mai 2019 à 16:55

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Paris en juin 2017. © Francois Mori/AP/SIPA

Après N’Djamena le 20 mai, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian se rendra à Kinshasa dans le but de « relancer » la coopération bilatérale entre la France et la RDC.

Jean-Yves Le Drian se rendra à N’Djamena le 20 mai. Avec Idriss Déby Itno, le ministre français des Affaires étrangères a l’intention d’évoquer différentes crises régionales : la Libye, le Soudan et la Centrafrique.

Il s’envolera ensuite pour Kinshasa et sera ainsi le premier ministre français à se rendre en visite officielle en RD Congo depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir.

L’élection de Tshisekedi

Les contours de ce déplacement avaient été esquissés le 13 mars à Nairobi, lors du dîner qu’avait offert Uhuru Kenyatta, le président kényan, à ses homologues Emmanuel Macron et Félix Tshisekedi, et auquel avait pris part Jean-Yves Le Drian.

Selon un haut responsable à Paris, cette visite en RD Congo doit permettre de « relancer » la coopération bilatérale, notamment dans les domaines de la sécurité, de la santé et de l’éducation. Nul doute que le chef de la diplomatie française tentera aussi de faire oublier ses précédentes déclarations mettant en doute la légitimité de l’élection de Tshisekedi.