Dossier

Cet article est issu du dossier «Guinée : l'année de tous les paris»

Voir tout le sommaire
Politique

Corruption en Guinée : pour en finir avec les mauvaises habitudes

Le marché Madina, à Conakry (photo d'illustration). © Sylvain CHERKAOUI pour Jeune Afrique

Si les progrès sont réels, la corruption reste endémique. Le gouvernement entend intensifier la lutte contre ce fléau jusqu’à la fin du quinquennat. Et le fait savoir.

Route nationale 1, entre Conakry et Kindia. Le taxi roule à allure normale. Tous les 10 km, il doit cependant s’arrêter pour un contrôle de police. Tantôt pour écoper d’une amende pour un rétroviseur mal vissé, tantôt pour entendre le sempiternel : « Vous n’auriez pas 10 000 francs [guinéens, soit un peu moins de 1 euro] pour payer le carburant ? » Une question qui n’en est pas une et que beaucoup de policiers guinéens, sans doute pas assez payés, lancent aux automobilistes pour leur soutirer un peu d’argent. Las, les conducteurs s’exécutent sans broncher.

Celui qui a choisi d’accélérer, avant d’être rapidement rattrapé par un motard, doit payer sur-le-champ une contravention de 100 000 francs (9,60 euros) et risque un retrait de permis. « Qu’est-ce qu’un pays où l’autorité ne se fait pas respecter ? », rétorque avec raison le policier au contrevenant qui tente de discuter, pour finalement payer et reprendre le volant en maugréant. Il savait que s’il s’arrêtait, quoi qu’il ait fait ou quoi qu’il n’ait pas fait, il allait encore payer.

Cette petite anecdote, où chacun choisira son héros, résume un phénomène qui ne cesse de ronger la société guinéenne : la corruption. Avec, en effet boomerang, l’incivilité des Guinéens et leur manque de considération à l’égard des autorités et de l’État.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte