Dossier

Cet article est issu du dossier «Burkina Faso : dix huit mois pour convaincre»

Voir tout le sommaire
Agroalimentaire

Burkina Faso : les raisons de la chute de la production cotonnière

Un producteur de coton, au Burkina Faso © Théo Renaut pour J.A.

Affectée par les aléas de la météo et par un certain manque d’organisation, la filière cherche un nouveau souffle.

Longtemps premier producteur africain de coton, le Burkina occupe désormais le troisième rang, derrière le Mali et le Bénin, qui ont chacun récolté plus de 700 000 tonnes en 2018-2019. Sa production est en baisse pour la troisième campagne consécutive : annoncée à 800 000 t, elle s’établit à 436 000 t, en chute de 30%,pour 2018-2019.

« Les attaques terroristes dans l’Est ont eu un impact. Beaucoup de producteurs, fuyant l’insécurité, ont abandonné le traitement des champs. Une situation aggravée par l’arrêt brutal des pluies », confie Yacouba Koura, vice-président de l’Union nationale des producteurs de coton (UNPCB).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte