Transport aérien

Angola : José Eduardo dos Santos boude la compagnie nationale aérienne

L’ancien président angolais José Eduardo dos Santos, en décembre 2007 à Lisbonne © Paulo Duarte/AP/SIPA

Pour se rendre en Espagne à la mi-avril, l'ancien dirigeant angolais José Eduardo dos Santos a préféré voyager avec TAP Air Portugal plutôt qu’avec la compagnie nationale aérienne de son pays.

Le 16 avril, José Eduardo dos Santos s’est rendu en Espagne via Lisbonne pour des examens médicaux. Mais, refusant de respecter le protocole, l’ex-président a tenu à voyager avec TAP Air Portugal plutôt qu’avec la Taag, la compagnie nationale angolaise.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte