Dossier

Cet article est issu du dossier «Législatives au Bénin sans l'opposition : les enjeux d'un scrutin inédit»

Voir tout le sommaire
Politique

Législatives au Bénin : Patrice Talon face aux accusations de « recul de la démocratie »

Le chef de l’État en audience le 24 octobre 2018. © Présidence Bénin

Élu avec 65 % des voix en mars 2016, le président béninois rêvait d’un nouveau départ pour son pays. Trois ans plus tard, les indicateurs économiques sont au vert. Sur le plan démocratique, c’est une autre histoire…

La plupart des réformes institutionnelles et politiques entreprises par le président Patrice Talon divisent les Béninois. Plus grave, certains dénoncent un « recul de la démocratie et de l’État de droit ».

À deux reprises, le Parlement a rejeté les projets de révision constitutionnelle soumis par le gouvernement. Les syndicats sont vent debout contre la limitation du droit de grève pour certains corps de métier : magistrats, policiers, agents de santé…

Et la réforme en cours du Conseil supérieur de la magistrature, qui se traduira par une augmentation du nombre de représentants du gouvernement au sein de cette instance disciplinaire (huit, au lieu de trois auparavant), rend folle de rage l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab), qui n’y voit qu’une « odieuse invasion » destinée à asseoir l’hégémonie du pouvoir politique sur le judiciaire. Les juges redoutent « représailles et règlement de comptes ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Législatives au Bénin sans l'opposition : les enjeux d'un scrutin inédit»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte