Diplomatie

Égypte : Sissi a plaidé la cause du maréchal Haftar en Afrique de l’Ouest

Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, accueillant le président de l’UA, à Abidjan, le 11 avril. © ISSOUF SANOGO/AFP

Alors qu'un sommet africain doit se tenir le 23 avril sur la situation en Libye sous la houlette d'Abdel Fattah al-Sissi, président en exercice de l'UA, ce dernier a déjà plaidé la cause du général Khalifa Haftar auprès de certains dirigeants du continent.

Du 7 au 12 avril, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a effectué une tournée ouest-africaine, se rendant successivement en Guinée, en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Officiellement pour renforcer la coopération sécuritaire et économique avec ces pays. Selon nos sources, le président en exercice de l’Union africaine (UA) a plaidé la cause de Khalifa Haftar auprès d’Alpha Condé, d’Alassane Ouattara et de Macky Sall.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte