Politique

Algérie : Ali Haddad, l’ex-patron des patrons, au secret à la prison d’El Harrach

Ali Haddad, Homme d'Affaire Algérien, Président Directeur Général du Groupe ETRHB (Entreprise des Travaux Routiers, Hydrauliques et Batiments), et Président du FCE (Forum des Chefs d'Entreprise), dans son bureau à Alger le 10 mars 2016 © R. Laurendeau pour JA

L'ancien président du Forum des chefs d'entreprises (FCE), arrêté fin mars alors qu'il tentait de se rendre en Tunisie, est actuellement en détention provisoire dans une cellule individuelle de la prison d’El Harrach, à Alger.

Arrêté à la frontière tunisienne le 31 mars et poursuivi pour obtention illégale d’un second passeport, Ali Haddad, l’ex-patron des patrons, est depuis le 3 avril en détention provisoire à la prison d’El Harrach (banlieue est d’Alger), où il a été placé dans une cellule individuelle. Condamné en 2015 pour association de malfaiteurs, le milliardaire Rafik Khalifa y bénéficie, lui, d’un petit studio, avec les commodités d’un VIP.

Défendu par Me Khaled Bourayou

Ali Haddad est défendu par Me Khaled Bourayou, qui conseille aussi l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout. Âgé de 54 ans, il est le fondateur d’ETRHB Haddad, principal groupe privé de travaux publics d’Algérie, dont il est toujours le PDG.


>>> À LIRE – Algérie : quel avenir pour l’Usma, le club d’Ali Haddad ?


Le Forum des chefs d’entreprises (FCE), organisation à la tête de laquelle il avait été élu en novembre 2014, avait fortement appuyé les appels à un 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika, avant que ce dernier renonce et démissionne face à la pression populaire. Haddad avait démissionné de son poste le 29 mars avant de se faire arrêter en tentant de quitter le pays.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte