Écoles de commerce

Formation en Afrique : l’e-learning, un modèle qui cherche à convaincre

Par  | 

Au Maghreb comme en Afrique subsaharienne, les écoles de commerce investissent de plus en plus dans les cours en ligne. Reste à faire tomber certaines barrières du côté des enseignants et des étudiants.

« C’est l’avenir de l’enseignement. Les étudiants ne peuvent plus rester assis à écouter un professeur durant deux ou trois heures », s’enthousiasme Malick Faye, directeur de la business school et des accréditations de BEM Dakar. Plus qu’une solution pour désengorger les salles de classe tout en touchant un plus grand nombre d’étudiants, la formation en ligne (ou e-learning) séduit toute une génération née un Smartphone à la main.

Son atout est qu’elle ne remplace pas totalement les enseignements classiques. Les écoles qui y ont recours privilégient pour la plupart les formats hybrides qui permettent aux étudiants d’arriver en classe mieux préparés.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte