Elections

Présidentielle en Mauritanie : Ould Boubacar s’invite dans la course à la succession d’Aziz

Mohamed Ould Boubacar, le 30 mars, à Nouakchott. © Carmen Abd Ali / AFP

L’ex-Premier ministre mauritanien a annoncé sa candidature à la présidentielle de juin. Face à Mohamed Ould Ghazouani, dauphin du président sortant, il estime avoir le profil idoine pour incarner l’alternance.

Les Mauritaniens l’avaient un peu perdu de vue. En sortant de sa discrète retraite pour annoncer, le 30 mars, sa candidature à l’élection présidentielle de juin, Sidi Mohamed Ould Boubacar a décidé de jouer les invités surprises. Pour de nombreux citoyens de la République islamique, l’ex-Premier ministre et ancien ambassadeur est un fonctionnaire calme, discipliné, toujours prompt à rebondir sous les présidences successives, mais ils ne savent pas grand-chose de cet homme de 62 ans.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte