Politique

RDC-Turquie : Tshisekedi s’entretiendra avec Erdogan début mai

À l’occasion d’une visite d’État de trois jours en Turquie début mai, le président congolais Félix Tshisekedi s’entretiendra avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, ainsi qu’avec des dirigeants d’entreprises.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 9 avril 2019 à 12:08

Le président congolais Félix Tshisekedi. © CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Félix Tshisekedi projette de faire une visite d’État de trois jours en Turquie (Ankara et Istanbul) durant la première quinzaine de mai. Pour la préparer, Thierry Tshisekedi, son frère, et Lokman Sever, un homme d’affaires belgo-turc qu’il connaît depuis trente ans et qui est aussi un proche de Recep Tayyip Erdogan, le président turc, sont à la manœuvre.

Les deux hommes se sont rendus à Istanbul et à Rize (Nord) où, le 2 mars, ils ont rencontré Erdogan, en marge de l’un de ses meetings de campagne pour les municipales. Ils travaillent en liaison avec Ibrahim Kalin, l’un des principaux conseillers du chef de l’État turc, et avec Osman Askin Bak, ex-ministre des Sports et député de Rize.

Entretien avec Erdogan

À l’occasion de cette visite, Félix Tshisekedi s’entretiendra avec le président Erdogan, ainsi qu’avec des dirigeants d’entreprises (mines, infrastructures, énergie, équipements militaires). Par l’entremise de Lokman Sever, il a déjà rencontré à Kinshasa plusieurs hommes d’affaires turcs.


>>> À LIRE – Infographie : la Turquie en Afrique, une influence grandissante


PDG de Noordco (immobilier, agences de voyages et plateforme de réservations aériennes en ligne à destination de l’Afrique), Sever et son fils, Zeki Sever, se sont lancés il y a un an dans la prospection minière en RD Congo.