Transport aérien

Opération relance d’Air Côte d’Ivoire : quelle feuille de route pour redynamiser la compagnie ?

Des avions d'Air Côte d'Ivoire. (Illustration) © Éric Pajaud/CC/Wikimedia.

Les grandes lignes d'un plan de redynamisation d’Air Côte d’Ivoire doivent être dévoilées sous peu. L'objectif est de mieux utiliser les revenus supplémentaires issus de la hausse du nombre de passagers pour rendre la compagnie aérienne plus compétitive.

Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, rendra prochainement ses conclusions sur le plan de redynamisation d’Air Côte d’Ivoire. Objectif : faire en sorte que la compagnie nationale soit plus compétitive, ce qui passe par une meilleure redistribution de ses revenus, lesquels sont confortés par une importante hausse du trafic passagers.

Si elle n’a pas de problème de gouvernance, elle subit le poids des charges d’exploitation à l’aéroport Félix-Houphouët-Boigny et dans la sous-région.


>>> À LIRE – Paris-Abidjan : Air France abandonne l’A380 et augmente ses fréquences


De surcroît, elle ne perçoit pas de royalties de la part des opérateurs et des compagnies qui desservent l’aéroport d’Abidjan, contrairement à Air Sénégal, à Dakar. Aeria, la société exploitante, a vu ses bénéfices passer de 700 millions à 4 milliards de F CFA, et Servair, filiale du suisse Gategroup, de 400 millions à 1 milliard de F CFA.

À terme, Air Côte d’Ivoire souhaite rééquilibrer ses comptes et concrétiser son ambition : établir un vol long-courrier à destination de Paris, grâce à l’acquisition en leasing d’un Boeing 777.

Fermer

Je me connecte