Dossier

Cet article est issu du dossier «Démission de Bouteflika : les six semaines qui ont ébranlé l'Algérie»

Voir tout le sommaire
Politique

[Édito] Comment l’Algérie a « perdu » l’Afrique

Par

François Soudan est directeur de la rédaction de Jeune Afrique.

Un drapeau algérien sur la place de la République à Paris, dimanche 17 mars 2019 (photo d'illustration). © Rafael Yaghobzadeh/AP/SIPA

D'une diplomatie de combat à un certain repli sur soi, d'un exemple de lutte pour l'indépendance à l'obsession de la reconnaissance du Sahara occidental, l'Algérie s'est peu à peu « désafricanisée ». Si le risque de propagation révolutionnaire est faible, le pays n'en inquiète pas moins le reste du continent.

Les foules ferventes et militantes qui ont envahi les rues des villes d’Algérie et changé le cours de leur propre histoire feront-elles des émules ailleurs sur le continent ? Ou ce tremblement de terre restera-t-il un phénomène localisé, plus encore que ne le furent les « printemps arabes » – lesquels, comme on le sait, n’eurent pratiquement aucun effet en Afrique subsaharienne, là où cette saison n’existe pas ?


>>> À LIRE – Algérie : histoire secrète de la révolution qui a renversé le président Bouteflika


Même si le spectacle de ces centaines de milliers d’Algériens manifestant leur rejet du « mandat de trop » et poussant vers la sortie un président malade ne peut que trouver un écho favorable dans les pays où une partie de l’opinion et de la société civile s’estime confrontée à une situation similaire (chef d’État trop âgé, paralysie institutionnelle, arrogance du pouvoir, atonie de la vie politique…), le risque de contagion espérée ou redoutée est à la mesure de l’image projetée par l’Algérie au sud du Sahara : brouillée et ambivalente.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Démission de Bouteflika : les six semaines qui ont ébranlé l'Algérie»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte