Tourisme

Tourisme : week-ends dionysiaques au Maghreb

Des vignes dans la région de Meknès, en juillet 2015. © Wikipédia/CC/Raoul RIVES

En Tunisie comme au Maroc, les routes du vin sont le nouveau filon des offices du tourisme. Une bonne manière d'attirer une clientèle étrangère comme locale, mais aussi de mettre en valeur l'arrière-pays.

Lancée début 2018, La route du vin Iter Vitis Magon propose de plonger pendant trois à quatre jours dans l’histoire du vin tunisien. Sur le circuit, le voyageur pourra s’arrêter au Musée du Bardo et à celui de Nabeul, où il admirera des pièces carthaginoises et romaines témoignant de l’ancrage de la culture viticole dans ce territoire depuis des siècles. Et qui dit vin dit terroir, paysages, histoire…

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte