Médias

Maroc : trois ministres du PJD poursuivent le site Barlamane en justice

Le ministre d’État chargé des Droits de l’homme, Mustapha Ramid. © Paul Schemm/AP/Sipa

Le site d’information barlamane.com, que dirige Mohamed Khabbachi, l’ex-directeur de l’agence de presse officielle MAP, est dans le collimateur des islamistes du PJD.

Trois ministres issus de ce parti : Mustapha Ramid (Droits de l’homme), Abdelaziz Rebbah (Énergie et Mines) et Lahcen Daoudi (Gouvernance) ont intenté des procès à ce média, lequel se plaint par ailleurs d’être exclu de la liste des bénéficiaires du soutien financier annuel qu’accorde à la presse Mohamed Laaraj, le ministre de la Communication.
Ces dernières années, barlamane.com avait révélé plusieurs affaires de mœurs et de mauvaise gestion embarrassantes pour le PJD, dont les frasques de la députée Amina Maelaïnine et le montant exact de la pension de retraite d’Abdelilah Benkirane.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte