Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle aux Comores : Azali Assoumani face à douze candidats de l'opposition»

Voir tout le sommaire
Politique

Présidentielle aux Comores : Azali Assoumani, chronique d’une victoire annoncée

Azali Assoumani a été réélu avec 59,09% des suffrages, selon la Cour suprême. © Ali SOEF

Sans surprise, le président sortant a été réélu à la tête de l’Union des Comores dès le premier tour, une victoire validée par la Cour suprême. Fort de la réforme de la Constitution, il a désormais les coudées franches.

Selon les résultats définitifs approuvés par la Cour suprême le 2 avril, Azali Assoumani a été réélu à la présidence de l’Union des Comores dès le premier tour, avec 59,09% des suffrages, loin devant le candidat du parti Juwa, l’avocat Mahamoud Ahamada (15,72%) et Mouigni Baraka Saïd Soilihi (5,53%). Les chiffres provisoires communiqués par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) au soir du 26 mars le donnaient vainqueur avec 60,77 % des voix.

C’est tout sauf une surprise tant le président sortant semble avoir eu pour préoccupation essentielle, depuis son élection en 2016, de se maintenir au pouvoir au-delà des cinq années prévues par la Constitution. Lui-même n’anticipait-il pas son triomphe dès la mi-février devant la presse internationale avec une franchise qui mettait son équipe de campagne dans l’embarras ? Et ce ne sont pas les violences qui, une fois encore, ont émaillé le scrutin, pas plus que les cris d’orfraie d’une opposition enfin réunie pour dénoncer ce qu’elle appelle un « hold-up électoral », qui vont faire dévier Azali Assoumani du destin qu’il s’est lui-même tracé depuis son retour à la résidence de Beit-Salam.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte