Politique

Côte d’Ivoire : de nouvelles démissions au FPI d’Affi N’Guessan après l’échec de sa rencontre avec Gbagbo ?

Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo.

Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo. © Photomontage / photos : JA et SIPA / AP

L’échec de la rencontre entre Pascal Affi N’Guessan et Laurent Gbagbo pourrait provoquer d’autres départs dans le FPI de l’ex-Premier ministre : après la démission d’Agnès Monnet, les noms de Konaté Navigué et de Diabaté Beh sont notamment évoqués.

Agnès Monnet a démissionné, le 24 mars, de la branche du FPI que dirige Pascal Affi N’Guessan, et dont elle était la secrétaire générale et la porte-parole. Elle tire ainsi les conséquences de l’échec de son initiative visant à rapprocher ce dernier de Laurent Gbagbo.

À la demande d’Affi N’Guessan, elle avait sollicité Emmanuel Aka, l’ancien ambassadeur de Côte d’Ivoire au Ghana, le 3 mars, afin qu’il joue les intermédiaires.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : Affi N’Guessan fragilisé après sa rencontre avortée avec Gbagbo


D’autres départs ?

Il était prévu que l’ex-Premier ministre arrive à Paris le 20 mars et que le diplomate l’accompagne à Bruxelles pour y rencontrer Gbagbo. Mais le premier a refusé les conditions que posait le second (à commencer par sa démission).

Son camp pourrait être frappé par d’autres départs. Les noms de Konaté Navigué et de Diabaté Beh sont notamment évoqués.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte