Politique

Tunisie : Hamma Hammami et Mohamed Abbou, un marxiste et un nationaliste, deux visions de la gauche

© Jeune Afrique

À quelques mois des scrutins législatifs et présidentiel, Hamma Hammami, candidat de la coalition du Front populaire, et Mohamed Abbou, pressenti pour représenter le Courant démocratique, proposent aux électeurs tunisiens deux visions de la gauche.

Hamma Hammami et Mohamed Abbou ont en commun un passé de prisonnier politique. Tous deux, aussi, sont mariés à des avocates célèbres. Le premier, avec Radhia Nasraoui, connue pour son soutien à la cause palestinienne et ses années de résistance à la dictature. Le second, avec Samia Abbou, députée à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), et, selon un sondage de Sigma Conseil (novembre 2018), l’une des personnalités politiques les plus populaires du pays. Chacune soutiendra sans doute son époux durant la campagne présidentielle, dont l’épilogue est attendu à la fin de l’année.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte