Gastronomie

Alcools et vin de palme : N’ZanToukou réinvente le koutoukou ivoirien

L’Ivoirienne Edith N’da Amoin a lancé la marque N’ZanToukou. © DR

Sur le continent, quelques entreprises revisitent les liqueurs traditionnelles, comme le koutoukou ivoirien ou l’Amarula sud-africain.

L’Afrique n’a jamais manqué de bière et encore moins d’alcools forts – de l’eau-de-vie tord-boyaux aux boissons ultra-décapantes extraites de feuilles ou de fruits. En Côte d’Ivoire, c’est le koutoukou, obtenu à partir de sève de palmier distillée, qui a traditionnellement le vent en poupe.

Il y a un an et demi, l’Ivoirienne Edith N’da Amoin, 46 ans, lance N’ZanToukou, une marque de boisson à base de koutoukou mélangé à du bissap, du gingembre, du jus de baobab, du café robusta, du cacao, du fruit de la passion, du curcuma, du citron vert, du tamarin ou de la pulpe de rônier.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte