Politique

Gabon : Rose Christiane Ossouka Raponda a-t-elle laissé la mairie de Libreville endettée ?

La nouvelle ministre de la Défense, Rose Christiane Ossouka Raponda, lors de sa prestation de serment. © Présidence de la République Gabonaise

Avant de quitter ses fonctions à la tête de la mairie de Libreville et de rejoindre le ministère de la Défense, Rose Christiane Ossouka Raponda aurait accumulé des dettes, selon ses détracteurs. Les syndicalistes ont pressé son successeur de lancer un audit afin de tirer la situation au clair.

Nommée ministre de la Défense le 30 janvier, Rose Christiane Ossouka Raponda a, le 11 mars, cédé son siège de maire de Libreville à Léandre Nzué, en se félicitant de lui avoir légué un budget excédentaire de 27 milliards de F CFA (41 millions d’euros). À l’hôtel de ville, elle est néanmoins sous le feu des critiques.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte